Juan Carlos Morales

Né au Venezuela, de nationalité française, Juan Carlos Morales a fait ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de chant de Irène Joachim et Jean Giraudeau. Pour l'art lyrique, il est dans les classes de Jacques Jansen et Gabriel Bacquier .

Il obtient les récompenses suivantes :
− 1er Prix d'opéra « Concours International de Chant » de la ville d’Alès (1982)
− 1er Prix de chant et d’art lyrique en 1983 et 1984 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris
− 1er Grand Prix au « Concours International de Chant » de la ville de Toulouse (1984)
− 1er Grand Prix « Théâtre Municipal », Grand Prix « Rede Globo » et Prix « OEA » (prix de l'Organisation des États Américains) au Concours International de Chant de Rio de Janeiro – Brésil (1985).

Il fait ses débuts en France dans le rôle de « Zurga » des Pécheurs de Perles de Bizet en 1983. En avril 1986, il fait ses débuts aux État-Unis lors d’un concert dans le Hall des Amériques à Washington et il participe au « Festival International des Jeunes Interprètes » organisé par l’UNESCO à Paris. Depuis, il a déployé une activité très remarquée en tant que concertiste (lieder, mélodies, oratorios…) et artiste lyrique abordant une grande diversité de rôles du répertoire français et italien en Europe, Amérique du Nord et du Sud.

Juan Carlos Morales se fait remarquer tout particulièrement dans les grands rôles du répertoire « verdien », à savoir : Rigoletto (Rigoletto), Conte di Luna (Il Trovatore), Germont (La Traviata), Falstaff (Falstaff), Nabucco (Nabucco), Renato (Un Ballo in Maschera), Amonasro (Aida), Iago (Otello), Don Carlo (Ernani), Don Carlo di Vargas (La Forza del Destino), ainsi que : Scarpia (Tosca), Marcello (La Bohème), Enrico Ashton (Lucia di Lammermoor), Gerard (Andrea Chenier), Valentin (Faust), Les Quatre Rôles Graves (Les Contes d’Hoffmann), Hérode (Hérodiade)… entre autres.

Vice-président de l’association « Livres et lieux » depuis sa création en 1990, il déploie une activité de conférencier et de pédagogue.

En 1995-1996, il suit un stage de préparation au Certificat d'Aptitude pour l'enseignement de la technique vocale auprès de l'ARIAM Île-de-France et il obtient en 1997 le Certificat d'Aptitude pour l'enseignement de la technique vocale, octroyé par le Ministère de la Culture.

Depuis 1998 il est professeur d’enseignement artistique (chant et art lyrique) au Conservatoire à Rayonnement Régional de Metz Métropole.

En 2001, il fait ses premier pas en tant que metteur en scène avec l’opéra « Il Trovatore » de Verdi au festival d’été de Bozouls (France).

En 2002, il est admis au concours réservé de professeur d'enseignement artistique, spécialité chant du CNFPT.

En février 2003, il intervient en qualité de professeur invité aux « Rencontre des Formateurs Vocaux » au sein de l'INECC (Institut Européen de Chant Choral). Et au mois de juillet, il est invité au « Cours Internationaux de Perfectionnement Musical » en qualité de professeur de technique vocal, au Grand Duché de Luxembourg.

En 2003, il chante et dirige scéniquement « Der Schulmeister » de Telemann dans la Grande Salle de l’Arsenal à Metz.

Juan Carlos Morales est metteur en scène dans deux coproductions du Conservatoire à Rayonnement Régional de Metz Métropole et de l'Opéra-Théâtre de Metz Métropole : « Bastien und Bastienne » de W. A. Mozart en 2004 et « Les Noces de Jeannette » de Victor Massé en 2005.

Il entretien un lien particulière avec la mise en scène qu'il ne cesse d'approfondir.