Jérémie Decottignies

Né à Sarlat en 1983, Jérémie Decottignies commence l’étude du violon quatre ans plus tard avec Roberto Papavrami, avant de s’orienter vers le violoncelle puis la contrebasse. Après avoir obtenu une médaille d’or et un prix de perfectionnement avec félicitations dans la classe de Michel Crenne au CRR de Versailles, il entre dans la classe de contrebasse de Jean-Paul Celea au CNSMD de Paris. Il intègre alors l’Académie de l’Orchestre de Paris mais découvrira surtout sa passion pour la musique de chambre avec la pianiste Daria Hovora avec qui il se produira aussi bien en sonate qu’en quintette, notamment avec la violoncelliste Barbara Marcinkowska. Après avoir obtenu son premier prix au Conservatoire de Paris en 2006, il devient contrebasse solo de l’Orchestre des lauréats du conservatoire et est appelé à jouer dans des formations telles que l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre National de France ou l’Ensemble Intercontemporain. Musicien indépendant, il a collaboré avec des compositeurs tels que Paul Méfano ou Alain Bancquart et se produit chaque année dans divers festivals tels que Lyrique-en-Mer à Belle-Ile-en-Mer, où il est contrebasse solo.
Passionné de pédagogie, il intègre en 2008 le département de formation à l’enseignement du Conservatoire de Paris dans la classe de Frédéric Stochl et devient titulaire en 2011 du Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Artistique ainsi que d’un Master de pédagogie musicale. Investi dans une démarche de transmission et de décloisonnement des cultures, ses motivations pédagogiques sont éclectiques et variées. Ainsi, il a pu travailler en outre-mer sur les musiques guadeloupéennes ou se produire avec l’Orchestre Régional de la Réunion, tout en menant des recherches sur l’intégration pédagogique du langage musical de Schoenberg et de Webern dans l’apprentissage de l’instrument. En outre, il s’est consacré jusqu’en 2012 à sensibiliser et initier à la musique les jeunes de quartiers défavorisés de banlieue parisienne, dans le cadre du projet DEMOS. Il est depuis la rentrée, professeur de contrebasse au Conservatoire de Metz Métropole.