Philippe Forte-Rytter

Après des études de clarinette dans la classe d’André Weinborn, Philippe Forte-Rytter intègre le Centre Européen de Recherches Musicales de Metz dans la classe de Claude Lefèvre, Mesias Maiguaschca et Jean-Marc Weber.

Il obtient une première mention décernée par Henri Pousseur pour 64 gouttes de pluies sur l’eau étale : nature morte en 1993 pour 13 instruments, avec l’Orchestre de Metz dirigé par Houtmann.

Suivant les cours d’électroacoustique du Centre de Recherches et de Formations Musicales de Wallonie à Liège, Henri Pousseur lui décerne un premier prix avec La chambre d’écoute inspirée d’un tableau de René Magritte.

En 1993, il obtient un diplôme de musicothérapie et dirige durant six ans le premier conservatoire spécialisé pour les publics empêchés, parrainé par Michel Petrucciani et Emmanuelle Laborit.

Philippe accompagne la compagnie théâtrale Plexus jusqu’en 2000 puis la compagnie De Nihilo Nihil avec des compositions ou des arrangements personnels dans une trentaine de spectacles jusqu’en 2016 et dans toute la France, allant d’Hansel et Gretel à Molière en passant par Alfred Jarry, Rudyard Kipling, Jules Renard, etc…

Il intègre le CRR de Metz Métropole en septembre 2018 pour l’ouverture de deux classes « Made In Butterfly » et « Ludi-Mix » à destination des publics en situation de handicap.